FAQ

FAQ

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UNE RESSOURCERIE ET UNE RECYCLERIE ?
Le terme de Ressourcerie correspond à un cahier des charges précis et à l’adhésion au Réseau National des Ressourceries. Pour être nommée Ressourcerie, une structure doit collecter des objets de façon non écrémante (sans les sélectionner), les valoriser prioritairement par réemploi (avant recyclage), les distribuer, et mener des actions de sensibilisation à l’environnement. Les recycleries se distinguent généralement par une collecte spécialisée (monofilière), tout en poursuivant les mêmes objectifs de réemploi. Elles n’adhèrent pas au Réseau des Ressourceries.
QUELLES SONT LES DÉFINITIONS DE RÉEMPLOI, RÉUTILISATION, RÉPARATION ET RECYCLAGE ?
La différence entre réemploi, réutilisation et recyclage est liée au statut et à l’usage de l’objet réemployé ou réutilisé. Ces termes précis ont été définis par le Ministère de l’Écologie.
  • Réemploi : opération par laquelle un produit est donné par son propriétaire à un tiers qui lui donnera une seconde vie. Contrairement à la réutilisation, le produit garde son statut initial et ne devient à aucun moment un déchet. Ce n’est donc pas un mode de traitement, mais une composante de la prévention des déchets.
  • Réutilisation : opération en plusieurs étapes qui s’amorce lorsque le propriétaire d’un bien s’en défait sans le remettre directement à une structure du réemploi : le bien prend alors le statut de déchet. Il subit ensuite une opération de traitement des déchets appelée «préparation en vue de la réutilisation» lui permettant de retrouver son statut de produit.
  • Réparation : ce terme est utilisé dans son sens commun de remise en état d’un bien. Il est également coté dans le code de l’environnement pour l’étape de préparation à la réutilisation comme opération permettant la réutilisation d’un bien.
  • Recyclage : opération par laquelle la matière première d’un déchet est utilisée pour fabriquer un nouvel objet.
QU'EST-CE QUI DIFFÉRENCIE UNE RESSOURCERIE ET UNE BOUTIQUE D’OBJETS D’OCCASION ?
Dans une Ressourcerie, la vente d’objets est un moyen pour réduire les déchets et créer de l’emploi. Acheter dans les Ressourceries, c’est donc soutenir des acteurs locaux – souvent liés à une filière d’insertion professionnelle – qui défendent une vision non-lucrative et non-concurrentielle du réemploi, au service de l’intérêt général.
QU'EST-CE QU'UN DISPOSITIF PUBLIC D'INSERTION PAR L'ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ?
Une Ressourcerie agréée par l’État au titre de l’IAE peut être portée par une association ou une collectivité, et prendre deux formes :
  • Atelier Chantier d’Insertion (ACI) Ce dispositif recrute des personnes très éloignées de l’emploi, rencontrant des difficultés d’ordre social. Les salariés travaillent à temps partiel et bénéficient d’un accompagnement individualisé. Les ACI sont hors champ concurrentiel et ne doivent pas dépasser 30 % d’autofinancement.
  • Entreprise d’Insertion (EI) Ce dispositif est considéré comme un tremplin favorisant le retour à l’emploi de droit commun. Les salariés travaillent à temps plein, ces structures se situent dans le champ concurrentiel et doivent dégager un autofinancement de 80 %.
QU'EST-CE QUE L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE ?
L’économie circulaire vise à produire des biens et services tout en limitant la consommation de matières premières et des énergies non renouvelables. Les Ressourceries agissent sur les 3 domaines d’action qui définissent l’économie circulaire : offre des acteurs économiques, demande et comportement des consommateurs et gestion des déchets.