acteur de l’économie circulaire

acteur de l’économie circulaire

Au cœur de l’Économie Sociale et Solidaire et par la mise en œuvre d'une économie circulaire, les Ressourceries gèrent un centre de profit de façon désintéressée au bénéfice du territoire :
La réglementation Européenne et Nationale priorise le réemploi au recyclage, la prévention à la gestion des déchets. Le développement des Ressourceries préfigure une évolution du modèle par l'intégration des acteurs de la société civile dans la mise en œuvre de la filière réemploi et de la sensibilisation à la réduction des déchets. Il favorise la création d'un tissu d'acteurs de terrain ayant comme finalité le changement de comportement et l'évitement de déchets. Les Ressourceries sont des outils de transformation économique, sociale et environnementale.
 
 

IMPACT SOCIAL EN PACA

EMPLOI : avec 372 salariés (282 Équivalents Temps Plein) en 2016, les Ressourceries démontrent que la filière réutilisation/réemploi est génératrice de création d'emploi. On y retrouve 33 % de femmes, ce qui est relativement important dans le secteur d'activités déchets. Parmi ces emplois : 20% sont des contrats à durée indéterminée (CDI), 13 %  des contrats à durée déterminée de droit commun (CDD) et 67% des contrats à durée déterminée d'insertion pour les salariés usagers du dispositif public d'insertion par l'activité économique (CDDI) .
La professionnalisation de cette filière passe par la reconnaissance du métier de technicien de la réutilisation et du réemploi . Aujourd'hui intégré dans les codes ROME de Pôle Emploi, ce métier émergent implique et développe de multiples compétences et savoir-faire. Le Réseau National est organisme de formation et propose une offre de formation complète adaptée aux salariés des Ressourceries et des collectivités territoriales.
AUPRÈS DES HABITANTS/USAGERS : de par la nature des services proposés, la Ressourcerie renforce la citoyenneté par coopération avec les habitants/usagers et créée des synergies avec de nombreux acteurs du territoire. Même si la vente de biens d'occasion intéresse particulièrement les familles modestes, elle s'est généralisée et attire aujourd'hui tous types de publics. Les boutiques deviennent alors de véritables lieux d'échanges, de mixité sociale et de solidarité.
 

IMPACT ÉCONOMIQUE

Le modèle économique des Ressourceries dépend de leurs structurations sociales, la part d'autofinancement varie ainsi de 18 % à 77% en PACA.
Les Ressourceries développent une économie de proximité non délocalisable à partir d'une compétence prévention des déchets qui relèvent du service public. De surcroît, elles mettent en œuvre les dispositifs publics de soutien à l'emploi et perçoivent en contrepartie les aides aux poste dédiées.
De par leur finalité d'intérêt général et leur cœur de métier, les Ressourceries dépendent naturellement de la volonté et de la capacité d'intervention financière des acteurs publics. Dans ce cadre, la commande publique associée à une gestion saine du centre de profit est l'élément principal qui permet l'augmentation de leur capacité d'autofinancement.
La commande publique devient alors un investissement dans la production durable de plus-values de «service au territoire» économique, environnemental et social. Cette volonté politique centrale peut également s'exprimer à travers des soutiens complémentaires tels que la mise à disposition de locaux, un appui logistique ou pour la communication, etc.
  

IMPACT ENVIRONNEMENTAL

L'activité de la Ressourcerie est concrète et favorise le changement de comportement des usagers.
89% des déchets et biens d'équipement usagés collectés par les Ressourceries sont valorisés par réutilisation/réemploi ou recyclage.
A cet impact direct s'ajoutent les économies de matières premières et de transports induits par la prolongation de durée de vie des biens de consommation. La prévention des déchets et l'optimisation de leur gestion favorisent une réduction notoire des émissions de gaz à effet de serre. De plus, le développement économique de proximité valorise les ressources et savoir-faire locaux et favorise les filières courtes de production / distribution.
En ce sens, une Ressourcerie contribue à lutter localement contre les causes du changement climatique.